Les positions

Les positions

Ce sont des postions non figées qui permettent de se mouvoir aisément et de passer très rapidement en position de combat et d’abaisser ainsi son centre de gravité. Le poids du corps est réparti équitablement sur les deux pieds.

heisoku-dachi : pieds joints et parallèles
Position d’attente pieds joints. Certains kata débutent dans cette position, notamment jion, jiin, jitte, chintei et unsu.

musubi-dachi : talons joints, pointe des pieds écartées
Position d’attente talons joints et pointes de pieds ouverts, c’est dans cette positon que l’on effectue le salut debout.

hachi-ji-dachi ou yoi-dachi
Position d’attente, pieds écartés de la largeur des hanches et orteils pointant vers l’extérieur. C’est la position adoptée après le salut soit pour commencer un kata ou tout autre exercice. C’est pourquoi on la nomme aussi yoi-dachi, littéralement position où l’on est prêt. Le défaut couramment constaté est d’écarter exagérément les pieds.

heiko-dachi : pieds écartés et parallèles (largeur de hanches)
Position d’attente, pieds écartés de la largeur des hanches avec les bords internes parallèles.

uchi-achiji-dachi : pieds écartés (largeur de hanches) avec pointe des pieds dirigée vers l’intérieur
Les pieds sont écartés de la largeur des hanches et les orteils sont dirigés vers l’intérieur.

Teïji Dachi : Debout un pied devant l’autre formant un T
Les pieds sont pratiquement perpendiculaires, l’axe qui passe par le pied avant est dirigé vers le milieu du pied arrière.

Reinoji Dachi : Debout un pied devant l’autre formant un L
Position assez similaire à la précédente, teiji-dachi, mais ici l’axe du pied avant passe par le talon du pied arrière.

Les positions dites de combat

Une des particuliarités du karaté-do est de formaliser les positions pour travailler différentes capacités (transfert du centre de gravité, renforcement musculaire, amélioration des appuis, transmission de la puissance, déplacements, etc…). Les techniques seront étudiées généralement en utilisant une position de combat.

Zenkutsu Dachi : Fente avant : 70 % du poids du corps sur la jambe avant fléchie, jambe arrière tendue
Position vers l’avant, souvent utilisée en attaque. La jambe avant est fléchie tandis que la jambe arrière est tendue. L’espacement latéral entre les deux pieds est généralement de la largeur du bassin lorsqu’on débute. Cependant, cette caractéristique peut varier, en fonction du niveau du pratiquant, jusqu’à aligner les deux
pieds.

Moto Dachi : Position fondamentale (petit Zenkutsu)

Kokutsu Dachi : Fente arrière 70 % du poids du corps sur la jambe arrière
Position vers l’arrière propice à la défense. La difficulté réside dans le placement du centre de gravité vers l’arrière. Les deux pieds sont alignés et forment un angle droit. La jambe arrière est fortement fléchie tandis que la jambe avant l’est légèrement avec le talon décollé du sol. On doit pouvoir frapper en mae geri de la jambe avant sans déplacer le bassin vers l’arrière.

Neko Ashi Dachi : Position du chat. Tout le poids du corps est sur la jambe arrière
Position dite du chat. Tout le poids du corps est sur la jambe arrière dont le pied est orienté de 45° à 30° vers l’avant. La jambe avant dont le bout du pied ou les orteils reposent délicatement au sol sert de stabilisteur. Elle permet de riposter instantanément par un coup de pied.

Sanchin Dachi : Position dite du Sablier. Les orteils du pied arrière sont sur la ligne du talon du pied avant
Position du sablier. Elle porte ce nom en raison de l’orientation des pieds vers l’intérieur. Les orteils du pied avant sont sur la ligne du talon du pied avant. Cette postition est fondamentale dant l’école Goju ryu. Dans cette position solide on cherche à concentrer la force à l’intérieur des jambes.

Hangetsu Dachi : Position dite du Sablier large. C’est un Kiba Dachi mais sur un angle de 45°
Cette position est une exagération de la précédente. On la trouve uniquement dans l’école shotokan.

shiko-dachi : Idem Kiba Dachi mais avec pointe des pieds dirigée vers l’extérieur
Position équilibrée où le poids est équitablement réparti sur les deux jambes. Les pieds sont orientés sur l’extérieur. Cette position qui n’existe pas dans les katas shotokan mérite une grande attention et une étude sérieuse. Bien que très similaire à kiba dachi, elle permet de développer des sensations et des capacités différentes.

kiba-dachi : Pieds écartés et parallèles de 2 fois la largeur des hanches, talons sur la même ligne
Position du cavalier. le poids est équitablement réparti sur les deux jambes. Les pieds sont parallèles. C’est la position caractéristique des katas Tekki.

Fudo Dachi : Position de combat (entre Zen kutsu et Kokutsu) poids du corps équilibré sur les 2 jambes
Position de combat par exellence. Elle combine les caractéristique du kiba dachi pour la jambe arrière et du zenkutsu dachi pour la jambe l’avant. C’est la position des karatékas de niveau avancé.

Kosa Dachi : Position pieds croisés. Tout le poids du corps est sur la jambe avant
Tout comme la position neko ashi dachi, tout le poids est porté sur une seule jambe tandis que l’autre sert de stabilisateur. En wado ryu on trouve la même postition mais les pieds ne se croisent pas, le pied arrière est contre le pied avant.

Tsuru Ashi Dachi : Debout sur une jambe
Position debout sur une seule jambe. C’est souvent une phase préparation pour une technique de jambe. C’est une position caractéristique du kata gangaku

Heiko Dachi :
pieds écartés (largeur de hanches) avec pointe des pieds dirigée vers l’extérieur


Top